Stripe

Stripe a levé 600 M$

La licorne évaluée à 36 milliards de dollars après la levée de fonds de 600 millions de dollars de série G.

Bien que l’impact économique du COVID-19 demeure incertain, plusieurs années de va et vient vers le ecommerce, la migration s’est accélérée ces dernières semaines. Les perturbations actuelles soulignent la nécessité d’une infrastructure fiable et facile à utiliser pour les entreprises Internet.

Dans ce contexte, la mission de Stripe de faciliter la croissance du PIB de l’Internet, offre une rampe d’accès à l’économie numérique pour les entreprises du monde entier. Le nombre de nouvelles entreprises démarrant avec Stripe s’est accéléré depuis le début de l’année.

Stripe a annoncé une extension de série G, avec la levée de fonds de 600 millions de dollars supplémentaires auprès d’investisseurs, y compris Andreessen Horowitz, General Catalyst, GV, et Sequoia. Le financement ayant lieu aux mêmes conditions et de valuation que la série G précédente.

Avec plus de 2 milliards de dollars à son bilan, un business modèle efficace et une base d’utilisateurs mondiales très diversifiée, en pleine croissance, Stripe est en mesure de fournir un service ininterrompu à ses utilisateurs en période de stress et d’investir dans des améliorations à long terme.

Cette fondation permet à Stripe de poursuivre sa route aux côtés des clients d’entreprise. En 2020 déjà, Stripe avait accueilli des clients de premier plan telles que Caviar, Coupa, Just Eat, Keap, Lightspeed, Mattel, NBC, et Paid. Aujourd’hui, Stripe est heureux d’ajouter Zoom à la liste des entreprises utilisant Stripe pour moderniser les paiements et croître à l’international.

En tant que fournisseur d’infrastructures essentielles, Stripe prévoit d’investir davantage dans la croissance de sa plate-forme, notamment : continuer les embauches dans le monde entier; l’approfondissement de son offre de fonctionnalités logicielles pour simplifier les affaires en ligne; l’accélération de son expansion géographique (avec les lancements à venir en Bulgarie, à Chypre, en République tchèque, en Hongrie, à Malte et en Roumanie); et la poursuite d’initiatives stratégiques ou d’acquisitions, quel que soit le climat.

« Les gens qui n’ont jamais envisagé d’utiliser Internet pour voir le médecin ou acheter des produits d’épicerie le font maintenant par nécessité. Et les entreprises qui ont reporté leur présence en ligne ou qui n’avaient aucune raison d’opérer en ligne ont fait le saut pratiquement du jour au lendemain. Nous croyons que ce n’est pas le moment de se retirer, mais d’investir encore plus lourdement dans la plate-forme de Stripe.

John Collison, président et cofondateur de Stripe

Auteur de l’article : Wealth Monaco