Coty

Nouvelle Équipe pour Coty

Coty Inc. (NYSE : COTY) a annoncé cette semaine la signature d’un accord définitif avec KKR dans le cadre d’une transformation stratégique afin de désendetter son bilan, rationaliser ses opérations et renforcer son équipe.

En vertu de l’accord définitif annoncé, Coty et KKR ont conclu une transaction stratégique pour les produits Professionnels & Capillaires de Coty, valorisant les entreprises à 4,3 milliards de dollars sur une base sans trésorerie ni dette.

KKR détiendra 60% de cette entité gérée séparément et Coty sera propriétaire des 40% restants. Tel qu’annoncé précédemment, KKR investit 1 milliard de dollars directement dans Coty par l’émission d’actions privilégiées convertibles.

La vente d’une participation majoritaire dans l’entreprise des Produits Professionnels et Capillaires simplifie le portefeuille de Coty et permettra à Coty de se concentrer sur ses activités principales de Prestige et “Mass Beauty”.

Le fondateur du Coty d’aujourd’hui, le Président Peter Harf, assumera le rôle supplémentaire de CEO. Il est fondateur et associé directeur de JAB Investors, une société d’investissement dont l’actif sous gestion s’élève à plus de 100 milliards de dollars.

Harf a construit un Coty moderne et a passé plus de 20 ans avec la responsabilité directe de la direction de l’entreprise, en tant que Directeur de 1990-2001, puis en tant que Président jusqu’en 2011, au cours de laquelle Coty est redevenue une entreprise indépendante avec une croissance des revenus presque 14 fois supérieure.

Outre Harf, les membres du comité exécutif seront le COO et CFO de Coty, Pierre-André Terisse, et Gordon von Bretten, qui ont rejoint Coty la semaine dernière en tant que tout premier directeur de la transformation de l’entreprise (« CTO »).

Pierre Laubies, démis de ses fonctions de CEO au 31 mai 2020, et l’ex-PDG de Jimmy Choo, Pierre Denis, qui a quitté en février cette marque iconique de la chaussure pour remplacer Pierre Laubies en mai, ne prendra finalement pas son poste au sein de Coty, et a démissionné de son conseil d’administration. Il demeurera conseiller principal, ce qui permettra à Coty de tirer parti de ses vastes connaissances et de son expérience dans l’industrie du luxe.

Harf a commenté: “Je connais Coty depuis longtemps et il y a beaucoup de potentiel au sein de cette société. Je suis ravi de revenir à un rôle de leadership actif. Nous sommes tous stimulés par la tâche qui nous attend : mener Coty au mieux qu’elle puisse être. De plus, avec KKR, nous avons un investisseur de renommée mondiale qui travaillera à nos côtés dans la transformation de Coty.”

KKR investit 1 milliard de dollars dans Coty par l’intermédiaire d’actions privilégiées convertibles. Ces actions portent un coupon de 9% et seront convertibles en actions Coty à 6,24 $, ce qui équivaut à une prime de 20% au cours de clôture de l’action de Coty le 8 mai 2020 de 5,20 $, dernier jour de négociation avant l’entrée dans l’accord d’investissement.

Les 750 millions de dollars initiaux de cet investissement ont été réalisés le 26 mai 2020, et les 250 millions de dollars restants devraient être complétés au cours des deux prochains mois. En supposant une conversion complète, JAB restera le principal actionnaire de Coty, avec 50% de participation dans la société. KKR sera le deuxième actionnaire en importance, avec une participation de 17%.

L’investissement majoritaire de KKR dans Wella valorise l’entreprise à 4,3 milliards de dollars sans liquidités et sans dette. Cela équivaut à un EBITDA de 350 millions d’euros pour l’exercice 2019, ce qui comprend environ 160 millions de dollars de coûts centraux qui ne seront pas transférés dans le cadre de la transaction.

À la clôture de l’opération, prévue dans les six à neuf prochains mois, l’entreprise Wella devrait émettre environ 1 milliard de dollars de dette et distribuer le produit à ses actionnaires respectifs. Cela se traduira par un produit net total de trésorerie d’environ 2,5 milliards de dollars, dont 2,6 milliards de dollars liés à 60% de la valeur de l’entreprise de Wella et 0,4 milliard de dollars provenant de la distribution de dividendes, déduction faite de 0,2 milliard de dollars pour les éléments de la dette et de 0,3 milliard de dollars de taxes et de frais de transaction.

Sur la base des résultats de Coty pour l’exercice clos au 30 juin 2019, cette opération abaisse l’effet de levier de la dette nette et de l’EBITDA ajustée de Coty de 5,6x à 4,5x sur la base d’une pro forma, ce qui ajoute une stabilité significative.

Auteur de l’article : Wealth Monaco