toddler girl touching glass tank

L’ADN de Monaco est durable

Wealth Monaco remercie la participation de Oleg Vorontzoff, consultant immobilier à Monaco, pour la rédaction de cet article.


” Préparer l’avenir ce n’est que fonder le présent. Il n’est jamais que du présent à mettre en ordre. À quoi bon discuter cet héritage. L’avenir, tu n’as point à le prévoir mais à le permettre”

Antoine de Saint-Exupéry

On ne saurait organiser l’avenir sans fondation solide et respectueuse de l’environnement pour les générations à venir, et la Principauté de Monaco brille particulièrement dans ses initiatives environnementales.

Le marché immobilier monégasque est le lieu privilégié de l’investissement “durable” par excellence : avec une hausse de 117% du prix moyen de 2010 à 2019, la pierre est une valeur pérenne en Principauté, plutôt rassurante en période de forte volatilité des marchés financiers.

La principauté essaie au mieux de faire entrer la durabilité dans la construction et la restructuration des différents quartiers de la ville au travers d’actions telle que :

  • la recherche de performance énergétique, réduction de la pollution de l’air ambiant et des nuisances sonores
  • les audits énergétiques systématiques des bâtiments qui favorisent la rénovation des programmes immobiliers anciens, de manière à réduire l’impact environnemental et énergétique (voir le projet ambitieux de rénovation du Seaside Plaza à Fontvieille et du Panorama au Port)
  • des circuits d’eau de mer alimentant les pompes à chaleur des immeubles au Larvotto
  • de projet de panneaux photovoltaïques de résidences, initialisé par la Mission de Transition énergétique
  • la végétalisation des toits
  • la gestion basse consommation de l’éclairage public

Monaco va au-delà de compenser les espaces naturels consommés par la construction. Depuis les années 60, les espaces verts ont progressé de 50 000 à 270 000 m². Ils sont gérés de façon éco-responsable en veillant à préserver les ressources en eau, à limiter les traitements chimiques et par le développement de la lutte biologique.

Ainsi avec ses 270 000 m², Monaco consacre 20 % de la surface de son territoire aux espaces verts publics et privés.

Soutenu par le projet Extended Monaco dont l’objectif est de transformer la Principauté en smart city, Monaco évolue en profondeur, notamment au niveau de ses modes de transport (taxis hybrides, bus et vélos électriques), en combinaison avec l’installation de bornes de recharge électrique destinées aux voitures et aux vélos.

La qualité de vie est étroitement liée à la qualité intrinsèque des milieux marins et terrestres; la principauté soutient et encourage de nombreux projets écologiques dont le projet d’installation de modules développés par la Société « ECOncrete® » dans le Port de Fontvieille, pour n’en citer qu’un. Il s’agit de modules fabriqués en béton spécial, qui ont pour objectif de favoriser le développement de la biodiversité marine.

La Fondation Albert II quant à elle rayonne depuis 2006 à un niveau international avec plus de 530 projets soutenus pour préserver les écosystèmes, les océans, les espèces menacées et les forêts.

Cette volonté de contribuer en matière de protection, d’éducation, de santé et de sensibilisation est également le leitmotiv de l’AMADE, association qui depuis plus de 50 ans agit aux côtés des enfants dans le monde et qui forte d’un réseau de partenaires déployées sur quatre continents, vient en aide chaque année à plus de 40 000 enfants.

Citons dans ce cadre le message récent du gouvernement princier qui, via ses partenariats avec World Health Organization (WHO)Medicines for Malaria Venture (MMV), et les autorités nationales de ses pays partenaires, réitère son soutien aux efforts de recherche, de prévention et de traitement du paludisme.

Monaco sait faire cohabiter l’humain, le luxe et l’émergence de technologies innovantes. Ici le luxe et le durable évoluent ensemble. La fenêtre de tir est étroite et les générations futures en dépendent.

“La fragilité humaine que nous voyons devrait nous amener à réfléchir à nos priorités et à réinventer notre relation avec la nature.”

S.A.S. le Prince Albert II de Monaco, à l’occasion du 50ème Jour de la Terre

Article : Oleg Vorontzoff & Joana Foglia

Auteur de l’article : Wealth Monaco