Lafarge

LafargeHolcim meilleur score ESG du secteur

LafargeHolcim  leader mondial des matériaux et solutions de construction obtient le meilleur score dans son secteur par Sustainalytics.

Après le pétrole, le ciment sera sans aucun doute le prochain combat des investisseurs responsables. C’est en effet le deuxième secteur industriel le plus émetteur de gaz à effet de serre.

En Février 2020, des activistes écologiques avaient ainsi bloqué plusieurs sites de Lafarge et Cemex afin de dénoncer l’impact sur l’environnement de l’industrie du BTP et obtenir des retours concrets sur leurs mesures de réduction de l’impact de leurs activités. 

LafargeHolcim, qui a réalisé la formulation du béton et a apporté son expertise dans le support technique de la fabrication des 18 caissons utilisés pour le chantier d’extension en mer de la Principauté de Monaco confirme son intention de durabilité écologique et se place en 1ère position du tout récent rapport de Sustainalytics dans ce secteur.

Ce rapport indique que LafargeHolcim est une entreprise qui court un faible risque d’impacts financiers liés aux facteurs ESG en raison de sa solide gestion des problèmes ESG, et particulièrement de sa solide performance en matière de gouvernance d’entreprise, de son amélioration dans les sept questions importantes de l’ESG, et des facteurs de gouvernance d’entreprise qui ont été analysés.

Les points forts retenus pour LafargeHolcim en matière de gestion des risques ESG inclus notamment  son utilisation responsable en termes de gestion de l’eau.
 
Le score de Lafarge Holcim au niveau des risques ESG pour 2020 est de 19.5 sur une échelle allant de zéro à 100, ce qui est considéré comme des risques négligeables. Sur les 101 entreprises analysées dans les matériaux de construction, LafargeHolcim a obtenu la première note. L’entreprise figurait également dans les 20 % des 12.000 entreprises évaluées tous secteurs confondus.

La notation ISS ESG Corporate de LafargeHolcim a été augmentée au niveau supérieur, lui donnant le statut de «Prime», attribué à des entreprises qui répondent à des exigences ambitieuses en matière de performance absolue et qui réalisent une performance ESG élevée dans leur secteur.

Les obligations et les actions négociables de la société répondent à des critères d’investissement responsables.

« Nous sommes très fiers de ce classement ESG de premier plan dans l’industrie. Elle positionne LafargeHolcim comme la première entreprise de matériaux de construction au sein de la cote de risque ESG de Sustainalytics, ainsi que la toute première à se classer en dessous de 20 dans sa catégorie « à faible risque ». Nous sommes fiers des résultats de cette évaluation et nous sommes encouragés à continuer à élever la barre pour accélérer davantage la transition vers une construction durable ».

Magali Anderson, Directrice du Développement durable

« Cette note ESG numéro un dans notre industrie par Sustainalytics est un signe clair de la résilience et de l’orientation à long terme de notre activité. Avec des programmes ESG intégrés dans notre stratégie de croissance, cette notation confirme encore notre engagement à être un investissement responsable de choix. Nous sommes en tête dans la construction durable, comme en témoigne notre affectation de plus de 50 % de nos ressources en R-D à des solutions à faible émission de carbone.»

Géraldine Picaud, Directrice Financière

Avec un exercice 2019 clôturant sur des résultats solides, une croissance organique de 3% et une EBITDA qui affiche une progression de 6,5%, l’actionnariat Suisse Actares pose les risques de coûs environnementaux et de réputation comme deux menaces tangibles.

« Toutefois, en dépit de l’objectif de réduction des émissions de CO2 par tonne de ciment jusqu’en 2030, il ressort clairement du taux de croissance annuelle d’au moins 3% visé par LafargeHolcim que l’empreinte carbone du Groupe augmentera de plus de 10% en valeur absolue au cours de la prochaine décennie. Il s’ensuit que les coûts pour la société deviendront de plus en plus patents durant cette période et que le risque climatique et le risque de réputation pour LafargeHolcim continueront de croître ».

Actares – Communiqué Prese 11 Mai 2020

Le cimentier souligne son ambition d’être le leader de l’industrie en matière de réduction des émissions de carbone et dans la transition vers une construction bas carbone. Dotée de l’organisation R&D la plus étoffée du secteur, l’entreprise veille à introduire et à promouvoir des matériaux et des solutions de construction durables et de haute qualité auprès de ses clients du monde entier.

Pour Morninstar, l’action LafargeHolcim semble sous-évaluée, offrant un couple rendement-risque jugé attrayant pour les investisseurs ayant un horizon d’investissement long.

En revanche, si les craintes d’un ralentissement économique, voire de récession, ont pesé sur le titre et ont été exacerbées par l’épidémie, engendrant un ralentissement de la demande à court terme, la demande sur le long terme est bien orientée au regard des besoins d’investissements dans des projets d’infrastructures dans de nombreux pays émergents, ainsi que dans les pays développés à travers les programmes de rénovation.

Article : Joana Foglia

Auteur de l’article : Wealth Monaco