swift

La pression monte pour SWIFT

Dans sa volonté d’appliquer la nouvelle norme de transaction de paiement ISO 20022, SWIFT a annoncé un retard de migration pour les paiements transfrontaliers, créant un échange tendu avec la BCE.

Connue sous le nom de UNIFI (UNIversal Financial Industry Message Scheme) ISO 20022 est une norme qui vise à une convergence globale des normes dans divers domaines de la finance.

Pour le développement de nouveaux messages, ISO 20022 propose une plateforme spécifique pour un processus de développement et de modélisation uniforme des messages. Cela signifie que les messages dans les organisations de normalisation, par exemple à SWIFT (Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication), sont développés et adoptés en tant que norme mondiale ISO 20022.

Dans une lettre adressée à ses institutions membres en mars dernier, SWIFT a annoncé des changements dans l’introduction de la nouvelle norme de transaction de paiement ISO 20022 en repoussant  le début de la migration MT / MX pour les paiements transfrontaliers jusqu’à la fin de 2022.  L’objectif est d’aider les instituts à introduire ISO 20022 à leur «rythme». 

Ce à quoi la Banque Centrale Européenne (BCE) a déclaré que le retard éventuel de la migration vers ISO 20022 pour les paiements transfrontaliers aurait un impact sur les projets d’adoption d’ISO 20022 pour les activités de correspondant bancaire causant de graves conséquences pour les banques européennes.

Dans un échange controversé entre la BCE et SWIFT portait sur les conséquences du report de l’ISO 20022 dans les paiements transfrontaliers. La banque centrale demandait à SWIFT d’atténuer les risques liés au report pour les banques européennes de leur migration vers la nouvelle plateforme consolidée.

Le PDG de SWIFT, Javier Pérez-Tasso, a expliqué que son organisation “n’avait pas été facile” avec le report de l’ISO 20022. En ce qui concerne les motifs, il explique:

“Le plus significatif était une préoccupation répandue selon laquelle la migration d’un format de message à un autre, malgré les avantages significatifs de l’ISO 20022, ne résoudrait pas bon nombre des problèmes qui émergent pour remettre en question le modèle de correspondant bancaire. ” 

Pérez-Tasso admet cependant que la décision de son organisation de reporter la mise en œuvre d’ISO 20022 entraînera un “problème temporaire mais significatif” dans le traitement des données pour les participants à l’Euro-HVP. Par conséquent, SWIFT souhaite accueillir les instituts européens avec le train de mesures suivant. 

Dans le même temps, Ripple (XRP) actif numérique basé sur une technologie de blockchain open source conçu pour les paiements inter frontaliers, représente un instrument rapide et efficace pour faire le pont entre deux devises.

Constatant la montée de l’ISO 20022 comme nouvelle norme de paiement, Ripple a embrassé cette normalisation pour permettre la prochaine étape d’interopérabilité mondiale et de répondre ainsi aux besoins changeants de ses clients.

En faisant désormais partie de l’organisme de normalisation ISO 20022, Ripple, le premier membre axé sur la technologie du grand livre distribué (DLT) affirme son positionnement comme concurrent des normes Swift et du réseau bancaire mondial.

Pour Swift, la concurrence s’accentue avec l’émergence de systèmes rivaux basés sur la blockchain, que de grandes banques, telles que JPMorgan Chase & Co mettent en place et qui permettent aux paiements d’atteindre les bénéficiaires plus rapidement avec moins d’étapes et une meilleure sécurité.

L’écosystème SWIFT se rétrécissant sous l’effet des alliances et des innovations technologiques de ses concurrents, on peut comprendre que la solution ISO 20022 soit une manière de se réinventer plutôt que devenir obsolète dans un monde de blockchain.

Cependant la similitude de ces deux technologies consacrées aux systèmes de paiement, pourrait représenter une alternative logique pour SWIFT d’entrer dans l’ère de la blockchain.

Article: Joana Foglia

Auteur de l’article : Wealth Monaco